Jalons de la littérature latino-américaine

50 ans de boom: la littérature qui a changé la langue espagnole

Un aperçu de certains des principaux livres latino-américains
avant et après le « boom »

Tout au long du XXe siècle et jusqu’à l’émergence du soi-disant «boom» de 1962, l’Amérique latine a produit de grandes œuvres littéraires, même si beaucoup d’entre elles n’ont pas eu la reconnaissance au moment de leur publication, et tant d’autres ont été redécouvertes grâce au phénomène littéraire des années soixante.
Si le XXe siècle a commencé sous la grande présence de Rubén Darío, après lui, la littérature en langue espagnole s’est diversifiée, enrichie et travaillée en enchaînant une série de romans, d’histoires, d’essais et de poèmes qui la marqueront et qui ont servi de base à la littérature qui se développera plus tard.
Voici quelques-uns de ces livres :

Note du traducteur: Sauf s’il est indiqué que le titre en espagnol est le même en français, si celui-là reste en langue espagnole, cela veut dire que l’œuvre n’a pas été traduite au français.

1918

 Los heraldos negros. Poésie. César Vallejo. Péruvien.

Contes de la forêt vierge (Cuentos de amor de locura y de muerte). Horacio Quiroga. Argentin.

El dulce daño. Poésie. Alfonsina Storni. Argentine.

1920

L’Homme Mort. (El hombre muerto). Nouvelle. Horacio Quiroga. Argentin.

Languer (languidez). Poésie. Alfonsina Storni. Argentine.

1922.

Trilce. Poésie. César Vallejo. Péruvien.

1924

La vorágine. Roman. José Eustasio Rivera. Colombien.

Vingt poèmes d’amour et une chanson désespérée (Veinte poemas de amor y una canción desesperada). Pablo Neruda. Chilien.

1926

Don Segunde Sombra (Don Segundo Sombra). Roman. Ricardo Güiraldes. Argentin.

Le Jouet enragé (El juguete rabioso). Roman. Roberto Arlt. Argentin.

Contes pour une Anglaise désespérée (Cuentos para una inglesa desesperada). Eduardo Mallea. Argentin.

Les Exilés (Los desterrados). Nouvelles. Horacio Quiroga. Argentin.

La marquesa de Yolombó. Roman. Tomás Carrasquilla. Colombien.

1929

Doña Bárbara. Même titre en français et en espagnol. Rómulo Gallegos. Vénézuélien.

1930

Légendes du Guatemala. (Leyendas de Guatemala). Nouvelles. Miguel Ángel Asturias.

1931

Altazor ou le voyage en parachute (Altazor o el viaje en paracaídas). Poésie. Vicente Huidobro.

Les lances rougues (Las lanzas coloradas). Roman. Arturo Uslar Pietri. Vénézuélien.

1933

É Ékoué-Yamba-Ó. Roman. Alejo Carpentier. Cubain.

Lune silvestre (Luna silvestre). Poémes. Octavio Paz. Mexicain.

Le Négrier (Pedro Blanco, el negrero). Roman. Lino Navás Calvo. Cubain.

1934

Huasipungo: roman équatorien. Jorge Icaza. Équatorien.

Canaima. Roman (sans traduction). Rómulo Gallegos. Vénézuélien.

1935

Histoire universelle de l’infamie (Historia Universal de la infamia). Récits. Jorge Luis Borges. Argentin.

Residence sur la terre (Residencia en la Tierra). Poèmes. Pablo Neruda. Chilien.

La ville près du fleuve immobile (La ciudad junto al río inmóvil). Roman. Eduardo Mallea. Argentin.

1936

Histoire de l’eternité (Historia de la eternidad). Essais. Jorge Luis Borges. Argentin.

1937

Muerte de Narciso. Poèmes. José Lezama Lima. Cubain.

1938

Tala. Poèmes. Gabriela Mistral. Chilienne.

1939

Le Puits (El Pozo). Roman. Juan Carlos Onetti. Uruguayen.

1941

Entre la pierre et la fleur (Entre la piedra y la flor) dans liberté sur parole (Libertad bajo Palabra) Poésié. Octavio Paz. Mexicain.

El mundo es ancho y ajeno. Roman. Ciro Alegría. Péruvien.

1940

L’invention de Morel (La invención de Morel). Roman. Adolfo Bioy Casares. Argentin.

1944
Fictions (Ficciones). Nouvelles. Jorge Luis Borges. Argentin.
1945
Plan d’évasion (Plan de evasión). Roman. Adolfo Bioy Casares. Argentin.
1946

Monsieur le Président (El señor presidente). Roman. Miguel Ángel Asturias. Guatémaltèque.

1947

Demain la tempête (Al filo del agua). Roman. Agustín Yáñez. Mexicain.

1948

Le tunnel (El túnel). Ernesto Sábato. Argentin.

Adán Buenosayres (meme titre en françias et en espgnol). Leopoldo Marechal. Argentin.

1949

Le royaume de ce monde (El reino de este mundo). Roman. Alejo Carpentier. Cubain.

Les hommes de maïs (Hombres de maíz). Roman. Miguel Ángel Asturias. Guatémaltèque.

Liberté sur parole (libertad bajo palabra). Poèmes. Octavio Paz. Mexicain.

1950

Le chant général (Canto general). Poèmes. Pablo Neruda. Chilien.

Le labyrinthe de la solitude (El laberinto de la soledad). Essais. Octavio Paz. Mexicain.

La vie brève (La vida breve). Roman. Juan Carlos Onetti. Uruguayen.

1952

Le Fablier (Confabulario). Nouvelles. Juan José Arreola. Mexicain.

1953

Le partage des eaux (Los pasos perdido). Roman. Alejo Carpentier. Cubain.

Le llano en flammes (El llano en llamas). Nouvelles. Juan Rulfo. Mexicain.

1954

Lagar. Poèmes. Gabriela Mistral. Chilienne.

1955

Pedro Páramo. Titre en espagnol et en français. Juan Rulfo. Mexicain.

Charognards sans plumes (Los gallinazos sin plumas). Roman. Julio Ramón Ribeyro. Péruvien.

1957

Le Couronnement (Coronación). José Donoso. Chilien.

1958

La plus limpide région (La región más transparente). Roman. Carlos Fuentes. Mexicain.

Les fleuves profonds (Los ríos profundos). José María Arguedas. Péruvien.

1959

Oeuvres complètes et autres contes (Obras completas (y otros cuentos). Augusto Monterroso. Guatémaltèque.

1960

Dans la paix comme dans la guerre (Así en la paz como en la guerra). Nouvelles. Guillermo Cabrera Infante. Cubain.

La Trêve (La tregua). Roman. Mario Benedetti. Uruguayen.

Les gagnants (Los premios). Nouvelles. Julio Cortázar. Argentin.

Fils d’homme (Hijo de hombre). Romans. Augusto Roa Bastos. Paraguayen.

Chronique de San Gabriel (Crónica de san Gabriel). Julio Ramón Ribeyro. Péruvien.

1961

Le chantier (El astillero). Juan Carlos Onetti. Uruguayen.

Héros et tombes (ou) Alejandra (sobre héroes y tumbas). Ernesto Sabato. Argentin.

Pas de lettre pour le colonel (El coronel no tiene quien le escriba). Roman. Gabriel García Márquez. Colombien.

BOOM

1962

Histoires des Cronopiens et des fameux (Historias de Cronopios y de Famas). Nouvelles. Julio Cortázar. Argentin.

Sudeste. Haroldo Conti. Argentin.

La Mort d’Artemio Cruz (La muerte de Artemio Cruz). Roman. Carlos Fuentes. Mexicain.

La ville et les chiens (La ciudad y los perros). Roman. Mario Vargas Llosa. Péruvien.

La mala hora. Roman. Gabriel García Márquez. Colombien.

Le Siècle des Lumières (El siglo de las luces). Roman. Alejo Carpentier. Cubain.

Les funérailles de la Grande Mémé (Los funerales de la Mama Grande). Nouvelles. Gabriel García Márquez.

Aura. Carlos Fuentes. Mexicain.

Bomarzo (le même titre en Français et en espagnol). Roman. Manuel Mujica Láinez. Argentin.

Salamandre (Salamandra). Poèmes. Octavio Paz. Mexicain.

Los juegos peligrosos. Olga Orozco. Argentine.

1963

Marelle (Rayuela). Roman. Julio Cortázar. Argentin.

Noción de patria. Poèmes. Mario Benedetti. Uruguayen.

Morada al sur. Poésie. Aurelio Arturo. Colombien.

Gestos. Roman. Severo Sarduy. Cubain.

1964

Ramasse-Vioques (Juntacadáveres). Roman. Juan Carlos Onetti. Uruguayen.

Trois tristes tigres (Tres tristes tigres). Roman. Guillermo Cabrera Infante. Cubain.

Cuando éramos niños. Poésie. Mario Benedetti. Uruguayen.

Las botellas y los hombres y Tres historias sublevantes. Nouvelles. Julio Ramón Ribeyro. Péruvien.

Tous sangs mêlés (Todas las sangres). Roman. José María Arguedas. Péruvien.

1965

Les travaux et les nuits (Los trabajos y las noches). Poésie. Alejandra Pizarnik. Argentine.

Ce lieu sans limite (El lugar sin límites). Roman. José Donoso. Chilien.

Los geniecillos dominicales. Nouvelles. Julio Ramón Beyrouth. Peruvien.

Le Poids de la nuit (El peso de la noche). Roman. Jorge Edwards. Chilien.

Jeux de l’archipel (Juegos del archipiélago). Horacio Vázquez-Rial. Argentin.

1966

Paradiso. (le même titre en Français). Roman. José Lezama Lima. Cubain.

La Maison verte (La casa verde).Roman. Mario Vargas Llosa. Peruvien.

Tous les feux le feu (Todos los fuegos el fuego). Nouvelles. Julio Cortázar. Argentin.

El baldío. Nouvelles. Augusto Roa Bastos. Paraguayen.

José Trigo. Roman. Fernando del Paso. Mexicain.

1967

Écrit en dansant (De dónde son los cantantes). Roman. Severo Sarduy. Cubain.

Cent ans de solitude (Cien años de soledad). Roman. Gabriel García Márquez. Colombien.

Les chiots (Los cachorros). Nouvelles. Mario Vargas Llosa. Péruvien.

Peau neuve (Cambio de piel). Roman. Carlos Fuentes. Mexicain.

Madera quemada. Nouvelles. Augusto Roa Bastos. Paraguayen.

Las máscaras. Nouvelles. Jorge Edwards. Chilien.

No hay tal lugar. Nouvelles. Sergio Pitol. Mexicain.

Claude Levy-Strauss ou le nouveau festin d’Esope (Claude Levi-Strauss o el nuevo festín de Esopo). Dans Deux transparents Marcel duchamp et Levi Strauss. Essais. Octavio Paz. Mexicain.

L’obscurité est un soleil différent (La oscuridad es otro sol). Poésie. Olga Orozco. Argentine.

1968

Le monologue d’Isabel regardant tomber la pluie sur Macondo (Monólogo de Isabel viendo llover en Macondo) dans Des yeux de chien bleu et Le noyé le plus beau du monde (El ahogado más hermoso del mundo) dans L’incroyable et triste histoire de la candide Eréndira et de sa grand-mère diabolique. Gabriel García Márquez. Colombien.

La Trahison de Rita Hayworth (La traición de Rita Haywroth). Roman. Manuel Puig. Argentin.

La muerte y otras sorpresas. Nouvelles. Mario Benedetti. Uruguayen.

Huerto cerrado. Nouvelles. Alfredo Bryece Echenique. Péruvien.

Extraction de la pierre de folie (Extracción De La Piedra De La Locura). Alejandra Pizarnik. Argentine.

1969

Conversation à La cathédral (Conversación en la Catedral). Roman. Mario Vargas Llosa. Péruvien.

Le plus beau tango du monde (Boquitas pintadas). Manuel Puig. Argentin.

Fables à l’usage des brebis galeuses (La oveja negra y demás fábulas) Augusto Monterroso. Hondurien.

Quemar las naves. Poésie. Mario Benedetti. Uruguayen.

Réations imparfaites, et autres contes (Temas y variaciones). Jorge Edwards.

Un monde hallucinat (El mundo alucinante). Reinaldo Arenas. Cubain.

1970

L’obscène oiseau de la nuit (El obsceno pájaro de la noche). Roman. José Donoso. Chilien.

Poesía completa. José Lezama Lima. Cubain.

Un monde pour Julius (Un mundo para Julius). Alfredo Bryce Echenique. Péruvien.

Roulements de tambours pour Rancas (Vals de los reptiles y Redoble por Rancas). Manuel Scorza. Péruvien.

Le rapport de Brodie (El informe de Brodie). Nouvelles. Jorge Luis Borges. Argentin.

Traduction de un article paru dans le journal El País (Espagne) le 2 novembre 2012 avec le titre : Hitos de la literatura latinoamericana par Winston Manrique Sabogal.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.