Au début, je m’étais proposé de faire une autre liste des choix du bibliothécaire, cette fois-ci sur l’athéisme au Québec. Force est de constater que les ouvrages touchant cette thématique au Québec sont plutôt rares, donc ne vaut pas la peine d’en faire une liste, il vaut mieux alors aborder chaque document séparément et bien les mettre en valeur.

gr_9782896490981On va commencer avec un recueil des textes rédigés par des athées qui sont sorties du placard. Il s’agit de : Heureux sans Dieu : des incroyants, athées et agnostiques témoignent. 

Édité par la maison éditoriale VLB en 200, ce recueil a été conçu et dirigé par Daniel Baril et Normand Baillargeon. Tout avec un but précis : répondre affirmativement avec passion et sans peur à la question que tout croyant se pose ? Peut-on être heureux sans croire en Dieu ? Le recueil comprend 14 témoignages des Québécoises et des québécois qui confirment que Dieu n’est pas nécessaire pour bien vivre. Qu’il est possible de vivre sans craindre l’au-delà et les punitions divines, mais aussi qu’une quotidienneté sans dieu, en est une riche qui s’exprime et se déploie ici et maintenant.

Les auteurs sont :

Normand Baillargeon @nb58
Daniel Baril
Cyrille Barrette 
Arlette Cousture
Louisette Dussault
Hervé Fischer @TweetArtOnAir
Louise Gendron
Louis Gill
Yves Gingras
Yves Lever
Isabelle Maréchal @Isabelle985
Martin Petit @Lemicrodefeu
Ghislain Taschereau @TVPT
Yannick Villedieu  @yanickvilledieu

 

À première vue, on peut reconnaître un trait qui se répète, un peu partout dans le monde : le nombre inférieur de femmes. En effet, dans n’importe que recensement, en ce qui a trait la religion et l’athéisme, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à rester croyants tout le longue de leurs vies et, par conséquent, elles sont moins nombreuses à sortir du placard en tant qu’athées.

En outre fait qui étonne : beaucoup de récits présentent la vision de quelqu’un qui n’a jamais cru. Et cela surprend dans le contexte du passé religieux québécois. Possiblement, comme dans le cas des femmes, il est plus facile de s’affirmer athée quand on n’a pas subi un endoctrinement religieux dès le jeune âge.

Comme n’importe quel recueil, il y a des textes fort intéressants et d’autres que l’on passe rapidement sans y attarder et qui ne laissent pas de traces dans notre esprit. Mais, pour moi, les textes des quatre participantes sont extrêmement intéressants, comme ceux des deux compilateurs et celui de l’ex jésuite Yves lever.

Bien sûr, la participation des communautés culturelles n’a brillé que par son absence dans le recueil. Mais dans l’espace médiatique au Québec, où à chaque semaine, on peut visionner plusieurs émissions à caractère religieux : Le jour du seigneur et seconde regard à Radio Canada; il est écrit à ICI Télévision et à V; la Victoire de l’amour à TVA, sans parler des émissions anglophones : Church of the rock à CTV et 100 Huntley Street à Global, etc. , Heureux sans dieux, reste un document indispensable.

Pour continuer la lecture :

sur le livre :

Lancement du livre “Heureux sans dieu”
Athéisme militant: Heureux sans Dieu
Bazzo TV

Daniel baril

Le Voir

Huffingtonpost

UQAC

Normand Baillargeon

Le Voir

Les Grand Entretiens

Le Devoir

UQAC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s