Le mouvement Bibliothèque-résistance (#LibrariesResist)

Texte original en anglais par  , paru  le 28 février 2017 en Public Libraries Online avec le titre : The #LibrariesResist Movement.
Traduction Alejandro Labonne.

Le #librariesResist Mouvement

« Si les gardes forestiers peuvent le faire, les bibliothécaires aussi » « bibliothécaires militants radicaux ; en défense de la liberté du libre accès et de la vie privée » Telles citations, que l’on peut trouver dans le compte tweet @LibrariesResist, sont des versions réduites des événements.

La poignée de personnes derrière ce compte tweet sont des bibliothécaires qui ont rédigé une substantielle liste de ressources #LibrariesResist [1]. La liste fournit aux spécialistes de l’information des outils afin d’aider aux communautés qui sont les plus touchées par les changements politiques aux États-Unis. Elle a été créée par des militants bénévoles qui ont offert leur temps, car ils sont passionnés par cette problématique. La liste peut être lue dans bit.ly/LibrariesResist . Toute aide pour l’enrichir est la bienvenue. Bien qu’elle soit un perpétuel chantier, elle est impressionnante en ce qui a trait à sa profondeur et son extension. Elle comprend la préface « Informations générales sur le militantisme, un appel à l’action et à la compréhension du gouvernement des États-Unis. ». À ce jour, la Liste de ressources a été visitée plus de 2 000 fois et a été directement liée à plusieurs d’autres sites  [2].

Sa section « Programmes de bibliothèques, expositions et expositions » comporte un volet scientifique et un peu théorique. Pour d’autres idées sur d’expositions et de programmes, consultez l’essai photographique de Kelly Jensen (@veronikellymars ) sur Bookriot [3]. Dès plus élémentaires des expositions à des expositions itinérantes de calibre professionnel, cette collection expose un spectre énorme et arbore un énorme éventail de possibilités surement vous inspirera.

LibrariesResist a commencé sa vie publique sur les médias sociaux. Elle comprend des comptes Twitter et Facebook qui ont recueilli 1.000 adeptes dans leur première semaine et les deux continuent à offrir des contenus opportuns. Le 11 février, par exemple, dans le contexte des rapports de raids de l’ICE (Immigration and Customs Enforcement. En français : applications des lois d’immigration et des douanes aux États-Unis), Le compte Facebook de LibrariesResist aurait posté une fiche d’information de l’ACLU (American Civil Liberties Union, en français : Union américaine des libertés civiles), autant en anglais qu’en espagnol, sur ce qu’il faut faire si les agents de l’ICE viennent à votre porte.

Libraries-are-for-everyone
Image  Rebecca McCorkindale

Le concept plus large de la résistance des bibliothèques a été couvert dans un article du PBS le 13 février. Il faisait allusion à l’intérêt renouvelé pour le rôle des bibliothèques dans notre époque de « faits alternatifs » et partageait des nouvelles significatives sur la résistance des bibliothèques. Elle aboutissait avec des graphiques sur l’exclusivité des bibliothèques par Rebecca McCorkindale, résumant aussi les démarches de l’administration Trump qui avaient encouragé les bibliothécaires à se mobiliser et à parler sur des questions entourant les bibliothèques et leur rôle dans #LibrariesResist. [4]
Le mouvement #LibrariesResist vous permet d’y participer de la manière qui vous convient le mieux. Si vous cherchez à vous impliquer, voici quelques étapes pratiques à prendre en considération :

  1. Familiarisez-vous avec la liste de ressources de #LibrariesResist afin de bien l’apprivoiser.
  2. Suivez #LibrariesResist sur Facebook et / ou sur Twitter.

  3. Utilisez les graphiques de Rebecca McCorkindale pour faire savoir à votre communauté que vous servez à tout public.

  4. Créez des affichages ou des programmes qui montrent de la diversité et de l’inclusion.

  5. Fournissez des informations factuelles – des fiches techniques et dans votre site web- sur comment trouver de l’information et des ressources.

Références

[1] “#LibrariesResist Resource List,” #LibrariesResist Resource List, accessed February 14, 2017, https://docs.google.com/document/d/1g79sSAlP03rdiVHraeb9PFlhbL_5ZLVFFRYiOqhZs_w/pub.

[2] Matthew Haugen in email interview with the author, February 2017.

[3] Kelly Jensen, “Libraries Resist: A Round-Up of Tolerance, Social Justice, & Resistance in US Libraries,” BOOK RIOT, February 10, 2017, accessed February 14, 2017, http://bookriot.com/2017/02/10/libraries-resist-round-tolerance-social-justice-resistance-us-libraries/.

[4] Elizabeth Flock, “Why these librarians are protesting Trump’s executive orders,” PBS, February 14, 2017, accessed February 14, 2017, http://www.pbs.org/newshour/art/librarians-protesting-trumps-executive-orders/.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s