Avez-vous dit merci à votre bibliothécaire en droit?

iStock_000020689333Small-300x194

L’article d’aujourd’hui est consacré aux calmes, héros méconnus des facultés de droit, des bibliothèques publiques et des cabinets d’avocats, le bibliothécaire en droit.

Alors que les compétences professionnelles et les tâches du bibliothécaire en droit sont nombreuses, j’ai toujours demandé son assistance pour m’épauler dans ces moments où j’ai échoué de manière épique. C’est une expérience humiliante lorsque vous êtes à la recherche d’un document obscur pendant des heures, pour que finalement, le bibliothécaire le trouve pour vous en quelques minutes. Parfois, j’aurais préféré que le bibliothécaire M’enseigner à pêcher des documents plutôt qu’à simplement m’en donner un.

Ils vous aident à éviter des trous et d’impasses. Ils sont beaucoup plus familiers avec les dangers de la recherche juridique que la plupart, sinon la totalité, des professeurs de droit, des avocats et des étudiants en droit.

Selon l’Association américaine des bibliothèques de droit, les bibliothécaires de droit font beaucoup plus que cela : les bibliothécaires de droit effectuent des tâches telles que la recherche, l’analyse et l’évaluation de la qualité, l’exactitude et la validité des sources ; l’enseignement et la formation ; l’écriture ; la gestion, l’acquisition et la classification des documents de bibliothèque.

Mais attendez, vous diriez, les bibliothèques de droit ne sont pas mortes ? Les livres ne sont pas une chose du passé ? Je ne suis pas censé trouver tout ce dont j’ai besoin dans Westlaw?

Ben non ! Les livres, au moins au court terme, sont ici pour rester en dépit des proclamations qui, par exemple, affirmaient il y a des décennies, que les microfiches allaient les abolir. Certes, les bases de données sont disponibles sur votre ordinateur portable, mais autant connaître laquelle répondre à vos besoins, que naviguer sur elle sont en soi un défi de taille. Et il ne faut pas oublier qui est celui qui doit négocier les droits de licence pour ces bases-là (et qui a, en fin de compte, un peu de ces frais au fond de sa gorge).

Original en anglais par  et paru le 19 juillet 2016 en  Above The Law  sur le titre :  Have You Thanked Your Law Librarian? Traduction Alejandro Labonne
LawProfBlawg is an anonymous professor at a top 100 law school. You can see more of his musings here and on Twitter. Email him at lawprofblawg@gmail.com.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :