Romans d’horreur à lire l’Halloween

Pour cette Halloween, je vous propose ma liste de romans ou de nouvelles d’horreur à lire sans aucun doute.

Je n’ai pas répété les auteurs, même si certains le méritaient. Je trouve plus intéressant de faire valoir un seul roman qui pourrait déclencher une bonne “relation” auteur-lecteur et, en même temps, cela m’a permis d’inclure dans ma liste d’autres auteurs.

Comme toute liste, le choix des titres repose finalement sur le goût de celui qui l’écrit: c’est-à-dire MOI. Voilà pourquoi des auteurs comme Robert Bloch (Psycho), Thomas Harris (Le Silence des agneaux), Joe Hill (Le Costume du mort), Ira Levin (Le bébé de Rosemary) ne sont pas couverts.

Romans modernes ou contemporains:

  1. World War Z : Une histoire orale de la guerre des zombies de l’auteur américain Max Brooks. Original en anglais: World War Z: An Oral History of the Zombie War. 2006.Dix ans après une épidémie de zombies, l’ONU demande à Max Brooks de rédiger un rapport afin de mieux comprendre l’épidémie. Comme le rapport évacuait l’aspect individuel et humain, Brooks décide d’écrire un livre contenant les histoires de plusieurs survivants.
  • Sang d’encre de l’auteure américaine Poppy Z. Brite. Titre original en anglais : Drawing Blood. 1993.

Trevor Mcgee, seul survivant du massacre perpétré par son père dans lequel toute sa famille a été tuée, retourne à l’endroit où l’événement est survenu. Mcgee doit faire face à la possibilité qu’il soit porteur du germe sinistre qui a provoqué que son père commette l’irréparable.

  • Nuit d’été de l’auteur américain Dan Simmons. Original en anglais : Summer of Night. 1991.

Centré sur la vie de cinq adolescents pendant les années soixante, dans une petite ville américaine. Ces adolescents devront combattre un être macabre voulant détruire le monde. Être qui commence à renaître à l’intérieur de leur école.

  • Shining, l’enfant lumière de l’auteur américain Stephen King. Original en anglais: The Shining. 1977.

Roman connu grâce au film du réalisateur Stanley Kubrick. Ne vous attendez pas trouver le célèbre labyrinthe, il ne figure pas dans le livre. Cependant, The Shining reste l’un des romans les plus importants de King.

  • Livres de sang de l’auteur anglais Clive Barker. Original en anglais: The books of Blood. 1984.

Les livres de sang se composent de trois volumes d’histoires d’horreur et  “gore” de l’auteur de Hellraiser. Plus que l’horreur; l’esthétique du dégoût vue par l’un de ses meilleurs représentants.

  • Morte saison de l’auteur américain Jack Ketchum. Originale en anglais : Off Season. Édition de 1999.

Les romans Ketchum n’utilisent pas d’êtres surnaturels pour créer l’horreur. Dans ses romans, Ketchum montre que l’être humain contient en soi-même la semence de l’horreur.

  • Ringu écrit par l’auteur japonais Koji Suzuki roman. 1991.

Un journaliste japonais enquête sur les étranges décès d’un groupe d’adolescents. Le journaliste est confronté à un cas bizarre et surnaturel de tueur en série qui agit comme un virus qui se répand grâce à une vidéo.

  • Sur le seuil de l’écrivain québécois Patrick Senécal. Original en français. 2010.

L’écrivain Thomas Roy apparaît chez lui horriblement mutilé. Alors que la police enquêtait sur l’incident, Roy reste sous observation dans un hôpital de Montréal. Au-delà du drame de Roy, l’effrayant se produit lentement, quelque chose d’inimaginable et aux conséquences monstrueuses.

  • La chambre de Naomi  de l’écrivain Jonathan Aycliffe. Original: Naomi’s Room. 1991.

Un professeur à Cambridge à la retraite vit dans la même maison où il y a longtemps a été sauvagement démembrée sa fille Naomi, un crime qui a été suivi par une série de morts brutales. Personne ne semble en mesure de trouver une explication. Quelque part dans la maison vivent ceux qui y ont vécu pendant des décennies, mais les occupants actuels ne le savent pas.

Classiques du genre ou les auteurs classiques:
 

  • Le moine de l’écrivain britannique Matthew Gregory Lewis. Original: The Monk. 1796.
  • Melmoth the Wanderer de l’écrivain irlandais Charles Robert Maturin. Original en anglais : Melmoth the Wanderer. 1820.
  • Histoires complètes d’Edgar Allan Poe. Originaux en anglais. Autour des années 1840.
  • L’Étrange cas du Dr Jekyll et Mr Hyde de l’auteur britannique Robert Louis Stevenson. Original: The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde. 1886.
  • Le Tour d’écrou de l’écrivain américain Henry James. Original: The Turn of the Screw. 1898.
  • Des histoires de fantômes de l’auteur britannique M. R. James (Montague Rhodes James). Original en anglais: Ghost Stories d’un antiquaire. 1904.
  •  La série d’histoires sur le mythe de Cthulhu. Histoires écrites en anglais entre 1921 et 1935 par l’écrivain américain HP Lovecraft.
  • Johnny s’en-va-t’en guerre de l’écrivain britannique Dalton Trumbo. Original en anglais: Johnny Got His Gun. 1939.
  • Maison hantée de l’auteure américaine Shirley Jackson. Original: The Haunting of Hill House. 1959.
  • La Servante écarlate de l’écrivaine canadienne Margaret Atwood. Originel en anglais : The Handmaid’s Tale. 1985
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s