Les truites à mains nues de Charles Bolduc

Il y a des narrations auxquelles nous nous sentons plus attachées. Des narrations qui nous touchent davantage ; une sorte d’empathie avec les personnages et l’auteur. Cela a été le cas des deux recueils de nouvelles de Charles Bolduc :

Les perruches sont cuites et  Les truites à mains nues

Nouvelles urbaines dont la langue, tantôt soignée, tantôt vulgaire ou troublante est toujours près de la réalité.

J’aime le côté baveux qui frôle le politiquement incorrect que l’auteur y a exprimé.

Presque dix ans se sont écoulés entre les respectives publications des deux recueils, alors chaque recueil nous confronte à des personnages et à des narrateurs différents, mais qu’au fond pourraient être les mêmes, sauf plus âgés – mais pas nécessairement plus sages.

Il s’agit, dans les deux cas, de nouvelles courtes ; morceaux du quotidien par le biais desquels l’auteur nous présente, pour ainsi dire, le triomphe de la défaite, et toute la magie qui vient avec elle.

Bolduc utilise la langue pour exprimer ce qu’il y a d’extraordinaire, de troublant et d’illogique dans la vie de tous les jours.

Charles Bolduc

L’auteur utilise beaucoup la première personne, mais a différence d’autres premières œuvres, cet aspect ne nous semble ni narcissique ni thérapeutique -ce désir d’auto-analyse propre à un bon nombre de premières œuvres.

Soit que vous soyez au début de la vingtaine, soit que vous auriez entamé celle de la trentaine, ou que vous seriez bien loin de ces années-là, Bolduc vous fera ressentir – et vous donnera des outils pour en profiter- l’instabilité de la vie, et la terrible, quoique agréable, constatation que celle-là, en fin des comptes, ne s’approchera jamais à celle de nos rêves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :